Étiqueté : zoo

Profession crocodile : anthropomorphisme éclairant et condition des animaux en captivité

  Ce n’est plus à prouver, les animaux anthropomorphes peuplent l’univers de l’enfance. De Petit Ours Brun à Zootopie, ces animaux, qui marchent bien souvent debout, portent des vêtements et parlent comme vous et moi, sont quasiment emblématiques des fictions destinées à la jeunesse[1]. À leur sujet, Isabelle Nières-Chevrel constate qu’ils occupent « dans la fiction pour enfants une fonction de détour et de mise à distance[2] ». Ces personnages animaux sont en effet généralement des « figures projectives de l’enfant[3]» dans le récit et servent principalement de support pour faire passer au jeune public des messages concernant avant tout les...

Une (re)visite au Zoo de Michel Butor, initiation à l’onirisme poétique

Les animaux peuplent les univers enfantins, et la poésie n’échappe pas à la règle. Parmi les thématiques animales, la visite au zoo est un motif classique, notamment parce que la petite enfance est associée à la découverte des espèces animales et de leur diversité.  L’album-poème Zoo, de Michel Butor et Olivier Tallec [2] revisite cette thématique, en l’imprégnant d’un message sur l’onirisme et les liens étroits entre poésie et rêve. Cet ouvrage, paru en 2001 chez Rue du Monde, s’inscrit dans la dynamique de sa collection « Petits Géants », qui regroupe des albums-poèmes, qui sont, comme leurs noms l’indiquent,...

Thierry Dedieu et l’animal humain : Zoo, de l’autre côté du miroir

  Les animaux habitent l’univers d’auteur de Thierry Dedieu. La prolixité et la variété caractéristiques de la production de cet artiste lui donnent l’occasion de proposer des figures animales multiples, qui construisent et alimentent sans cesse une réflexion globale autour des mondes humain et animal, de leurs interactions, de leur cohabitation et de leurs potentielles frontières. Dans Zoo[1], paru en 2009 dans la collection Giboulées de Gallimard Jeunesse, Thierry Dedieu explore et réinvente un thème qui est à la fois relativement courant en littérature de jeunesse et une problématique majeure dans le domaine de l’éthique animale, à savoir le parc...

Zoo sans animaux : confrontation et collaboration des points de vue

L’image et le texte sont deux instances cruciales dans l’album jeunesse. C’est de leur dialogue, parfois de leur tension, que le genre (s’il en est un) tire toute sa puissance. Le lisible et le visible sont deux langages, que les créateurs d’albums adressent aux lecteurs qui les font advenir, résonner, se compléter ou s’opposer pour construire un récit et faire passer un message. Dans Zoo sans animaux[1], Suzie Lee tisse, entre les deux idiomes de l’album, une relation qui tient à la fois de l’affrontement et de la coopération. Cet album raconte, à travers un jeu de focalisations, une balade...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search